728x90 AdSpace

  • Latest News

    mardi 4 février 2014

    Musique, mathématiques, architecture





    Musique et architecture :

    Au 20ème siècle, un nouveau matériau est utilisé en architecture : le béton armé. Il permet de créer des formes originales. Pour d’autres édifices, les architectes poussent si loin la recherche de la légèreté du métal et de la transparence du verre qu’ils finissent par ne plus utiliser la moindre pierre ou brique !

    À la fin du 20ème siècle et au début du 21ème siècle, l’utilisation de matériaux très légers permet une grande liberté des formes. De nouvelles contraintes s’imposent aux architectes contemporains : respecter les principes du développement durable dans leurs constructions.


    Le musée Guggenheim de Bilbao est un musée d'art moderne et contemporain situé à Bilbao au Pays basque espagnol qui a ouvert au public en 1997. La structure innovante du bâtiment a été dessinée par Frank Gehry. Il devint rapidement un des bâtiments contemporains des plus connus et appréciés au monde, faisant énormément pour le renouveau et la notoriété de la ville.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Musée_Guggenheim_(Bilbao)



    Ossature en titane (plus léger et plus souple que l’acier)




    Le Corbusier : la Chapelle de Ronchamp (France) :


    http://fr.wikipedia.org/wiki/Chapelle_Notre-Dame-du-Haut_de_Ronchamp


    Le Corbusier, Villa Savoye, Poissy (Yvelines), 1928-1931 :


    L’architecte Le Corbusier a été l’un des premiers à concevoir la forme de ses bâtiments à partir de leur fonctionnalité (1) : ainsi, dans cette maison, les pilotis (2) ont été inventés pour créer un abri à la voiture au dessus, dans l’espace d’habitation, de larges fenêtres en bandeaux procurent un éclairage maximal. C’est le béton armé (3) qui permet une telle construction.

    1. le caractère pratique d’un objet
    2. une colonne enfoncée en terre qui supporte une habitation
    3. un matériau de construction formé de ciment mélangé à des cailloux et coulé sur une structure métallique.




    Musique et mathématiques :

    Xenakis utilise pour la première fois le système stochastique dans Pithoprakta (signifie "actes aléatoires"), où la distribution de la vitesse des glissandi produits par les cordes est déduite de la loi de Gauss.
    Pithoprakta est basée sur le calcul des probabilités et des masses. L’œuvre évolue depuis le son bruiteux d’attaques percussives sur la caisse des instruments à cordes jusqu’au son pur (harmoniques des cordes). Apparaissent d’abord des blocs plus ou moins denses sans hauteur fixe, où des figures régulières, mais différemment « évidées », de quintolets et de triolets se mélangent. Pour obtenir ces sonorités bruiteuses, Xenakis précise : « retourner l'instrument et frapper avec l’articulation du médium de la main droite au milieu de la caisse de l’instrument, ou bien du plat de la main et sans retourner l'instrument sur la caisse près de l’épaule, ou sous le chevalet des contrebasses ».

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Musique_stochastique#Musique_stochastique

    Partition de Pithoprakta :



    Une autre oeuvre marquante de Xenakis : Metastasis



    http://www.youtube.com/watch?v=SZazYFchLRI


    • Blogger Comments
    • Facebook Comments

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

    Item Reviewed: Musique, mathématiques, architecture Rating: 5 Reviewed By: nicolas martello
    Scroll to Top