728x90 AdSpace

  • Latest News

    jeudi 29 novembre 2012

    Sanseverino - Le tango de l'ennui








    chanson de François Béranger (1974) :




    On entend bien le rythme tango de base : 4 temps réguliers avec le dernier accentué.


    Reprise par Sanseverino sur deezer :

    http://www.deezer.com/listen-857829

    Je mesure aujourd'hui combien favorisé
    J'étais quand je travaillais chez P'tit Louis
    A Ballancourt-sur-Seine dans l'entreprise modèle
    Je participais à l'expansion.
    A 5 heures du matin, levé comme à l'aveugle
    Se lever avaler son café
    S'enfoncer dans le noir, prendre le bus d'assaut
    Piétiner dans le métro c'étais le pied.

    Anastasie l'ennui m'anesthésie
    S'engouffrer au vestiaire, cavaler pour pointer,
    Enlever sa casquette devant le chef.
    Faire tourner la machine, baigner toute la journée
    Dans l'huile polluée, quelle santé !
    Surtout ne pas parler et ne pas trop rêver,
    C'est comme ça que les accidents arrivent
    Et puis le soir venu, repartir dans l'autre sens,
    Vers le même enthousiasmant voyage.

    Anastasie l'ennui m'anesthésie
    Heureusement, un jour, Pont-de-Sèvre-Montreuil,
    Dans le bain de vapeur quotidien,
    Dans la demi-conscience, au hasard d'un chaos,
    J'ai senti dans mon dos tes deux seins.
    Je me suis retourné, je t'ai bien regardée,
    Et j'ai mis mes deux mains sur tes seins.
    Tu m'a bien regardé et tu n'as pas bronché,
    Bien mieux tu m'as souri et j'ai dit :

    Anastasie l'ennui m'anesthésie
    Tu t'appelais Ernestine ou peut-être Honorine
    Mais moi je préfère Anastasie.
    On a été chez toi, ça a duré des mois,
    J'ai oublié d'aller chez P'tit Louis.
    Qu'est ce qu'on peut voyager dans une petite carrée
    On a été partout où c'est bon.
    Et puis un soir comme ça, pour éviter l'ennui
    On décidé de se séparer.

    Anastasie l'ennui m'anesthésie
    La morale de ce tango, tout à fait utopique,
    C'est que c'est pas interdit de rêver
    C'est que si tous les prolos, au lieu d'aller pointer,
    Décidaient un jour de s'arrêter,
    Et d'aller prendre leur pied où c'que ça leur plairait
    Ce serait bien moins polluant que l'ennui,
    Y'aurait plus de gars comme moi, comme j'étais autrefois
    Qui se répétaient tous le temps pour tuer le temps.
    Anastasie l'ennui m'anesthésie
    • Blogger Comments
    • Facebook Comments

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

    Item Reviewed: Sanseverino - Le tango de l'ennui Rating: 5 Reviewed By: nicolas martello
    Scroll to Top