728x90 AdSpace

  • Latest News

    dimanche 5 février 2012

    Angela — Yannick Noah (2010)


    Contexte historique :
    2010, Barack Obama est le premier Afro-Américain ayant accédé à la présidence des États-Unis. Son parcours a suscité chez les électeurs comme dans les médias du monde entier un grand intérêt.
    Barack Obama entre en fonction le 20 janvier 2009. Sa présidence intervient dans un contexte de guerre en Irak, de guerre en Afghanistan, de crise au Moyen-Orient, d'importante récession de l'économie américaine et de crise financière et économique mondiale.

    Message que l’auteur a voulu transmettre :
    Comme extrait de son huitième album, Yannick Noah a décidé de prendre l’histoire des Etats-Unis comme inspiration. Bien évidemment ce sont les années 1950-1960 qui sont au coeur de sa chanson, et avec tout ce qui s’ensuit : Martin Luther King, le racisme et la grande Angela Davis.
    "Angela" est un hommage à Angela Davis, qui s'est battue pour l'égalité Blancs-Noirs dans les années 1960-1970.

    Moyens utilisés par l’auteur :
    L’orchestre est simple et la musique encore davantage. Un orchestre de variété habituel (claviers, guitares et percussions) accompagne Noah dans une structure alternant couplet et refrain (forme rondeau).

    Dans cette chanson, Yannick Noah cite des dates :

    — 1968 : « les gants noirs se lèvent un soir à Mexico » car, le 16 octobre 1968 aux Jeux olympiques de Mexico, Tommie Smith (Américain), John Carlos (Américain) et Peter Norman (Australien), les trois premiers du 200 mètres, levèrent chacun un gant noir sur le podium. A cette époque, la lutte contre le racisme et les discriminations battait son plein. Ce geste était d’autant plus important que l’Australien Peter Norman était blanc.

    — « Le rêve martyrisé de Martin Luther King » : M. Luther King est assassiné le 4 avril 1968, ce qui provoqua des émeutes.

    — « Bobby qu’on assassine » : il fait allusion à l’assassinat de Robert Kennedy, candidat aux élections présidentielles, qui lui aussi se battait pour l’égalité.

    — « Novembre 2008 un soir à Chicago » : le discours de Barack Obama le 4 novembre 2008, après sa victoire aux élections présidentielles.

    Jeux olympiques de Mexico.

    Martin Luther King


    Relation de cette oeuvre avec d’autres arts :

    « Angela » est un très beau clip mêlant tour à tour des images en noir et blanc du passé à celles de l’Amérique d’Obama.

    * The Rolling Stones a publié en 1972 une chanson de soutien à Angela Davis, « Sweet Black Angel », sur l'album Exile On Main Street.

    * John Lennon et Yoko Ono ont soutenu Angela Davis dans une chanson intitulée « Angela ».

    * Pierre Perret dans la chanson « Lily » en 1977 : « Mais dans un meeting à Memphis Lily / Elle a vu Angela Davis Lily / Qui lui dit viens ma petite soeur / En s'unissant on a moins peur / Des loups qui guettent le trappeur ».

    * Daniel Balavoine, dans son album Sauver l'amour, chante « Petite Angèle ».

    Angela Davis est également le sujet d'oeuvres graphiques de Shepard Fairey (Obey) :





    Dix neuf cent soixante huit
    L'Amérique est figée
    Un ange proteste
    Les écrous sont rouillés
    I’m black and I’m proud
    Le souffle des ghettos
    Les gants noirs se lèvent
    Un soir à Mexico.
    Le rêve martyrisé
    De Martin Luther King
    Une enfant nue brulée
    Boby qu’on assassine
    Panthère noire traquée
    Leçon d'intolérance
    Cette femme est coupable
    Coupable d'espérance.
    Oh Angela Angela
    My home is your home
    Oh Angela Angela
    You now you’ll never walk alone.

     En novembre 2008
    Un soir à Chicago
    Les Etats qui s’unissent
    Et changent de peau
    Si le monde s’incline
    Et nous parle de chance
    Ce soir Angela
    C’est à toi que je pense.
    Oh Angela Angela
    My home is your home
    Oh Angela Angela
    You now you’ll never walk alone.
    Angela my sister
    Angela my sister
    My home is your home
    Angela my sister
    Angela my sister
    Ton nom dans nos vies résonne.
    Oh Angela Angela
    My home is your home
    Oh Angela Angela.



    • Blogger Comments
    • Facebook Comments

    4 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

    Item Reviewed: Angela — Yannick Noah (2010) Rating: 5 Reviewed By: nicolas martello
    Scroll to Top