728x90 AdSpace

  • Actualités

    samedi 12 septembre 2009

    Sire Cuens j'ai viellé de Colin Muset


    Sire Cuens j'ai viellé... de Colin Muset (XIIIème siècle)




    C'est une chanson de trouvère pour une voix d'homme accompagnée d'une vièle à archet. A la fin, on entend d'autres instruments notamment une chalémie, une bombarde, un tambourin, des grelots...
    Colin Muset est un poète musicien du XIIIème siècle. Issu d’une famille modeste, il commença sa carrière comme jongleur en voyageant dans les régions de langue d’oïl, au Nord de la France. Peu à peu, son savoir le hissa au rang des ménestrels, lui ouvrant l’accès aux châteaux pour divertir les Seigneurs. Plus tard, il composa lui-même les textes poétiques et les mélodies de ses chansons devenant ainsi trouvère.



    Généralités 

    Tempo : allegro

    Caractère : amusant, joyeux, drôle, moqueur.

    On appelle musique profane, toute musique qui n’est pas religieuse.


    L’interprétation

    Cette chanson est interprétée par une voix d’homme.

    La langue utilisée est le vieux français. Il s’agit de la langue d’oïl (au Nord de la France).

    Y-a-t-il une alternance ? 

    Il y a une alternance entre des passages instrumentaux et un texte poétique chanté sans accompagnement (a cappella

    Instruments employés vents : cornes, chalémies, chalumeau

    cordes frottées : rebec, vièle à archet

    percussions : tambourins à cordes


    Rôle des passages instrumentaux : ils servent d’abord d’introduction à la chanson puis de ritournelles entre les couplets avant d’être utilisés comme accompagnement de la voix pour conclure.

    La forme 

    Combien entends-tu de couplets ?
    5 couplets
    C’est une chanson sans refrain ; les refrain n’apparaissent dans les chansons qu’à partir de 1270.


    • Blogger Comments
    • Facebook Comments

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

    Item Reviewed: Sire Cuens j'ai viellé de Colin Muset Rating: 5 Reviewed By: nicolas martello
    Scroll to Top