#edmus search

Fabrication du djembé


Le tissu protège des frottements du cercle sur la corde et la peau. Il doit être très fin pour ne pas créer de surépaisseur, qui rendrait le passage du cercle autour du djembe difficile. Le tissus a également une vocation décorative.

 


Les noeuds sur les cercles du haut et du bas, doivent être au même nombre ( de 22 à 28 selon le diamètre du djembe ). Les parties «a» ( ou les ponts ) ne doivent pas être trop tendues. On doit pouvoir passer un doigt. Les parties «a» sont à égale distance les uns des autres. Les parties «b» et «c» par contre, doivent être très serrées et se bloquer l'une contre l'autre. Nouez les parties «d» et «c» en laissant 15 cm de longueur.

Le djembe (1) peut être graissé avec du beurre de karité à l'intérieur et ciré avec une cire à bois ou de l'huile de palme pour l'extérieur. Si le bord extérieur du djembe est trop saillant, on peut l'adoucir avec une rape à bois, en faisant les finitions au papier de verre.

La peau (2) doit couvrir la surface du djembe et dépasser cette surface d'au moins 10 cm de chaque côté. Vérifiez qu'elle n'a aucun trou ou défaut majeur en observant sa transparence à la lumière. Après avoir laissé tremper quelques heures ( 4 à 12 ) la peau, essorez-là fortement, puis pré-étirez-là avec les pieds et les mains, d'une façon cardinale ( N-S, E-O, SE-NO, ... ). Notons que certains peuvent aussi frapper la peau avec un pilon ( en Afrique ) de façon à l'"assouplir". Les cercles (3) du haut ont un diamètre identique. Ce diamètre est celui de l'extérieur du djembe + 2 épaisseurs de corde + 2 épaisseurs de la peau. Car plus les cercles seront près du djembe, plus le son sera clair et dépourvu d'harmoniques superflues.


Posez la peau sur le djembe en prenant soin de centrer l'échine de la chèvre ( partie plus épaisse ). Placez le cercle sans noeud par dessus, puis rabattez la peau d'une façon cardinale ( N-S, E-O, SO-NE, ... ) afin d'éviter de trop gros plis. Positionnez le cercle avec les ponts, par dessus le tout, puis passez la corde* ( de diamètre 5mm, et d'une longueur égale à 2 fois la distance entre les cercles du haut et du bas, multiplié par le nombre de ponts -environ 16 mètres-. Rajoutez environ 4 mètres supplémentaires pour le tressage horizontal ). Faites un noeud solide, qui restera positionné le plus près possible du cercle du haut.


Tendez un peu la corde à la main, en veillant à ce que les cercles soient bien placés. Tendez la peau ( à la main ou à l'aide d'une pince en tirant de l'extérieur vers le centre ) pour supprimer les plis entre les deux cercles.


Finissez de tendre la peau en tirant la corde dans le sens du montage. Tirez corde par corde en évitant qu'elles frottent la peau en haut. Après chaque tour complet de tension, faites un noeud d'arrêt avec la corde «a» et «b», puis recommencez avec «c» pour un tour avec plus de force. Quand vous ne pouvez plus tirer la corde à la main, prenez un solide bâton ( manche de machette ou équivalent ) pour finir de tirer les verticales, en s'appuyant sur le cercle du bas comme appui de levier.

Après 1 ou 2 tours à l'aide du bâton, faites 1 ou 2 carreaux. Coupez le superflu de peau, et rasez là dans le sens du poil en veillant à ce que la lame de rasoir demeure perpendiculaire au cuir.

Laissez sécher de 3 à 8 jours.

Quand la peau du djembe est sèche ( bien vérifier au niveau des cercles), accordez-le en faisant des carreaux de tressage jusqu'au timbre souhaité. Les premiers jours, il est normal que la peau se détende. Elle se stabilisera en fonction de l'hydrométrie ambiante, de la fréquence de votre jeux, et du choix de la corde.