Xylophone

Xylophone


Brillant et propice à la virtuosité, c'est le plus aigu des claviers à lames de bois. Il apparaît dans l'orchestre avec la ”Danse macabre” de Saint-Saëns.
A partir de 1950, Boulez dans ”Le Marteau sans maître” et Messiaen dans ”Des canyons aux étoiles” développent encore son caractère de soliste rythmique et mélodique.






HISTOIRE

Antiquité : 4000 av. J.-C. à 500 apr. J.-C.
Le premier instrument à clavier connu date de la Préhistoire : c'est un lithophone (à lames de pierres taillées) découvert au Viêt-nam.

Moyen Age-baroque : VIe-XVIIe siècle
En Europe, on connaît alors l'échelette, à la tessiture limitée, mais qui va grandir et devenir le xylophone d'aujourd'hui.

Romantisme-temps modernes : XIXe-XXe siècle
Le xylophone est utilisé dans l'orchestre depuis la fin du siècle dernier, surtout pour des traits rapides et brillants.