#edmus search

Pachelbel - Canon a tre


“Canon a tre” (1677) de Johann PACHELBEL (1653-1706)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Canon_de_Pachelbel





IMITATIONS :

Les instruments entrent SUCCESSIVEMENT en s’imitant comme dans un CANON... d’où le titre “Canon” de Pachelbel !


BASSE OBSTINÉE :


Ce cycle de 8 notes constituent les seules notes de basse de tout le morceau, revenant de façon répétée... d’où son nom : BASSE OBSTINÉE.



L'HARMONIE : LES ACCORDS


Un accord est un ensemble d’au moins 3 notes différentes jouées simultanément.
À l’état fondamental, un accord parfait est formé par la superposition d’une quinte juste et d’une tierce.


RÉÉCRITURE DES CHEMINS MÉLODIQUES :
Réécrivons les chemins mélodiques selon la règle suivante : choisir une note dans le premier accord, passer à l’accord suivant en gardant la même note ou en prenant la plus proche.
Ensuite réécrivons cette harmonisation sur cette portée :


C’est 
la 
structure 
harmonique 
du 
“Canon” 
de 
Pachelbel. On 
remarque 
que
 les 
voix 
ne 
se 
croisent 
plus 
car 
les 
accords 
sont 
renversés (ils 
ne 
sont 
plus 
dans 
leur 
état 
fondamental).



VOCABULAIRE à CONNAÎTRE :

Canon : technique d’écriture musicale qui consiste à faire des imitations.

Basse obstinée : basse qui se répète inlassablement.

Accord : superposition ou empilement ordonné de sons créant ainsi une couleur. Autre définition : notes jouées simultanément. C’est une façon d’accompagner la musique.


LIENS :