#edmus search

Contrebasse



La contrebasse est l'instrument le plus grave de la famille des cordes. Elle mesure près de 1,90 mètre : on en joue debout, ou assis sur un haut tabouret. Contrairement aux autres membres de la famille, elle a des "épaules" tombantes.
Elle renforce souvent les violoncelles dans l'orchestre en étant jouée à l'octave inférieure.





HISTOIRE

Renaissance-baroque : XVIe-XVIIe siècle
Issue du ”violone”, instrument le plus grave de la famille des violes de gambe, la contrebasse apparaît en Allemagne vers 1568. Elle entre dans "Les Violons du Roi" un siècle plus tard.

Classicisme-romantisme : XVIIIe-XIXe siècle
Au début du XVIIIe siècle, l'Opéra de Paris possède une contrebasse qui n'est utilisée que le vendredi “jour de grand spectacle”.
A la fin du XVIIIe et au XIXe siècle, les premiers concertos (de Haydn, de Stamitz et d'autres compositeurs) mettent en évidence la virtuosité des interprètes.

Temps modernes : XXe siècle
Instrument au modeste répertoire soliste, la contrebasse est cependant très présente dans la musique de jazz, où elle marque admirablement le tempo par ses pizzicati (corde pincée avec le doigt).