Clavecin

Clavecin


Il possède un ou deux claviers. Lorsque le joueur appuie sur une touche, un petit plectre situé à l'intérieur de l'instrument vient gratter la corde. Celle-ci produit alors le petit son aigrelet si caractéristique qui convient à merveille à tout le répertoire de la musique baroque.








HISTOIRE

Moyen-Âge - Renaissance : VIe-XVIe siècle

A la fin du XIVe siècle, on connaît l'existence, en Allemagne, d'un clavicymbalum  qui serait l'ancêtre du clavecin.
Dès la Renaissance, un grand nombre de bas-reliefs, de manuscrits et de vitraux attestent de la présence de l'instrument un peu partout en France.

Baroque-classicisme : XVIIe-XVIIIe siècle

Pendant deux siècles, le clavecin occupe une place de choix. Il joue un rôle important dans tous les ensembles musicaux, où il sert à renforcer et à soutenir les harmonies. En outre, la clarté de sa sonorité en fait un instrument soliste idéal : des musiciens comme Couperin, Bach ou Haendel vont merveilleusement l’exploiter.