#edmus search

Classification des voix



1) Classement de voix allant de l'aigu au grave prenant en compte leur étendue et leurs caractéristiques (timbre, amplitude...) en faisant la distinction voix de femmes - voix d'hommes (les voix d'enfants sont proches des voix de femmes par l'étendue et le timbre).





2) On pourrait tout aussi bien distinguer les voix :

A) SUIVANT LE STYLE DE RÉPERTOIRE

Voix d'opérette
Voix d'opéra
Voix d'oratorio
Voix de lied, de mélodie
Voix de chanteur de variétés
Voix de negro-spiritual, de jazz - voix de rock, etc...


B) EN FONCTION DE LEUR PUISSANCE MAXIMALE

Il s'agit de mesures en décibels (dB) ; mesures recueillies à 1 m face au chanteur et ce, par rapport au volume des salles où sont données les représentations. A titre de comparaison, la voix parlée normale se situe aux environs de 40 décibels.

On peut alors distinguer :
  • Les voix de Grand Opéra : puissance 120 décibels (pour les salles dites de 1ère catégorie, c'est-à-dire d'un volume égal ou supérieur à 30 000 m3)
  • Les voix d'Opéra : puissance 110 décibels (salles de 2ème catégorie, soit de 16 à 30 000 m3)
  • Les voix d'opérettes et d'opéras comique : puissance 90 à 110 décibels
  • Les voix de salon (concert) : puissance 80 décibels
  • les voix "banales": puissance 70 décibels

C) SUIVANT LES DIVERSES ÉCOLES DE CHANT

ITALIE - ALLEMAGNE - ANGLETERRE - FRANCE - RUSSIE - CHINE 


D) SUIVANT L'INFLUENCE ETHNIQUE ET CULTURELLE

Moines tibétains et leur technique de chant diphonique (2 voix simultanées)
Muezzin musulman
Moine orthodoxe
Hazzan juif
Moine bénédictin
Griot africain
Mystique hindou
Jodle autrichien
Opéra de Pékin
Chant vaudou
etc.



Dans tous les cas de figure, la voix peut être traitée :

— A CAPPELLA (sans accompagnement)

— EN SOLO, DUO, TRIO... CHOEURS...

— AVEC DES INSTRUMENTS (guitare - percussions - piano - clavecin - orgue - orchestre...)