#edmus search

Les formations musicales


Il s'agit des instruments qui jouent... ou l'ensemble qu'ils forment.
On distingue les petites formations et les grandes formations.


Les petites formations

Suivant le nombre de ceux-ci, on parle de :
duo ou sonate pour deux instruments ;
trio — dont le trio avec piano et le trio à cordes ;
quatuor — dont le quatuor à cordes et le quatuor avec piano ;
quintette (à cordes ou avec piano, à vents) ;
sextuor, septuor, octuor, etc.

Ces formations ne comprennent généralement que des instruments à cordes et des bois, ainsi que le clavecin ou, plus tard, le piano. Ce n'est qu'au XXè siècle que les cuivres et les percussions s'y mêleront.


Les grandes formations


l’harmonie : des vents, des percussions et parfois un clavier
— la fanfare : des vents et des percussions, le tout se déplaçant

— l'orchestre symphonique :

L’orchestre est un ensemble important de musiciens réunis pour donner à entendre une oeuvre. Il se divise en plusieurs groupes : les cordes (premiers et seconds violons, altos, violoncelles et contrebasses), les bois (flûtes, hautbois, clarinettes), les cuivres (trompettes, trombones, cors) et les instruments à percussion (timbales, triangle, caisse claire).

Le nombre des musiciens a considérablement varié selon les époques. Bach employait une vingtaine d’instrumentistes alors que l’exécution de la Huitième Symphonie de Mahler en nécessite cent quarante.