La musique moderne

La musique moderne


LA MUSIQUE AU XXè SIÈCLE
1918 à 1939



Le XXè siècle voit apparaître une nouveauté extraordinaire : la possibilité d’enregistrer la musique et de pouvoir l’écouter à tout moment, sans la présence des musiciens. En outre, cette période remet en cause la tonalité et utilise de nouveaux matériaux sonores.


1918-1939 :

— L’impressionnisme, courant français influencé par la peinture, recherche de belles sonorités, et se caractérise par un grand raffinement de l’écriture. Claude DEBUSSY(1862-1918), Maurice RAVEL (1875-1937).





— L’expressionnisme, courant allemand, qui transcrit musicalement les mouvements angoissés de l’âme. Arnold SCHÖNBERG (1874-1951), Alban BERG (1885-1935), Anton WEBERN (1883-1945). Ils inventent le principe du dodécaphonisme (douze sons) puis celui de la série : méthode de composition qui accorde à chacun des douzes demi-tons d’une gamme une importance hiérarchique égale.



— Le néo-classicisme, en opposition aux deux courants précédents, revient à une écriture plus claire et à des formes musicales héritées du passé. Darius MILHAUD (1892-1974), Francis POULENC (1898-1962).