#edmus search

Poètes et poésie



L’Ame des poètes : Charles Trenet (1951) 
 Attila Joszef : Dick Annegarn (1997) (poète hongrois) 
 Complainte de Pablo Neruda : Jean Ferrat 
 L’enfant poète : Yves Duteil 
 L’enterrement de Paul Fort : Georges Brassens 
 Federico Garcia Lorca : Jean Ferrat (1968) 
  Ma petite rime : Jean Constantin (1954) 
 La maison du poète : Charles Trenet (1956) 
 Le marchand de poésie : Mick Micheyl (1950) 
 Pauvre Rutebeuf : Léo Ferré (1955) poète du 13è siècle, Nana Mouskouri (1970) 
 Petit Jean : Gilbert Bécaud (1967) (Sur Jean de La Fontaine) 
 Poésie : Charles Trenet 
 Le poète : comédie musicale Roméo et Juliette (2000) 
 Le poète et la rose : Les enfants terribles 
 Les poètes : Léo Ferré 
 Les poètes : Jean Ferrat 
 Poète : Claude Barzotti 
 Poète... vos papiers ! : ! Léo Ferré 
 Poètes de la Seine : Georges Chelon (1991) 
 Quand il est mort le poète : Gilbert Bécaud (en hommage à Cocteau) 
 Rimes : Claude Nougaro 
 Robert le diable : Jean Ferrat (sur Robert Desnos) 
 Toi le poète : Ginette Réno 
 Un poète : Alain Barrière (1968) 
 Vivant poème : Barbara
Pauvre Rimbaud : Bernard Lavilliers ("Premiers pas", 1967)
Comme Rimbaud : Brigitte Fontaine ("Brigitte Fontaine est... folle", 1968)
L’absinthe : Barbara ("Barbara, la Fleur d’Amour", 1972) (en référence à Verlaine et Rimbaud)
Rimbaud chanterait : Michel Delpech ("Pour un flirt", 1973)
Rimbaud : Georges Chelon ("Rimbaud", 1982)
Hmm Hmm Hmm : Serge Gainsbourg ("Love on the beat", 1984) (référence à Rimbaud et à Antonin Artaud)
L’Abyssinie : Yves Simon ("De l’autre côté du monde", 1985) (en référence à Rimbaud)
Affaire Rimbaud : Hubert-Félix Thiéfaine (Meteo für Nada, 1986)
Rimbaud : Allain Leprest ("Ton cul est rond", 1988)
Arthur : Les Garçons Bouchers ("Ecoute, petit frère !", 1995) (sur Arthur Rimbaud)
Des lunes particulières : Philippe Bruguière ("Chercheur d’or", 1996) (sur Arthur Rimbaud)
Ce que l’on voit, allée Rimbaud : Pascal Obispo ("Soledad", 1999)
Café Rimbaud #6 : Lucien Francoeur (version initiale 1987 ; version finale : "Dans la jungle des villes", 2001)
Etre Rimbaud : Raphaël ("La réalité", 2003)
"Marseille, Brasil" : Frédéric Pagès ( Cd Lettre Ocean, 2005) (Référence à Albert Camus).
2 Collections dédiées aux poètes :
 Jacques PREVERT et ses interprètes, 6 volymes chez POLYGRAM
 La COLLECTION "Poètes & Chansons" distribuée par EPM
Florent Pagny : un mot de Prévert
Le jeu de la folie : Hubert-Félix Thiéfaine ("Scandale mélancolique", 2005) (référence à Rimbaud, Allan Poe, Lord Byron, Nerval et Baudelaire)