#edmus search

Programme 2010 de musique en classe de seconde


Bulletin officiel spécial n°4 du 29 avril 2010 (nouveau programme) :
MENE1007239A - Ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse


1) Culture musicale abordée autour de trois grands thèmes

Trois problématiques seront obligatoirement traitées au cours de l'année scolaire. Chacune peut être abordée selon différentes perspectives qui s’articulent les unes aux autres :

Les rapports de la musique au texte 

  • Nature des textes (genre, sens, forme) et leurs rapports aux types d'écriture
  • Absence ou présence sonore du texte utilisé
  • Déroulement musical / déroulement narratif
  • Traitement du texte lié à sa mise en musique
  • Texte, voix, instrument : équilibres et échanges 

Les rapports de la musique à l'image 

  • Musique et cinéma
  • Musique et multimédia
  • Musique et publicité
  • Son, bruitage, musique ? 

Les rapports de la musique à la société 

  • Rôle de la musique et des musiciens dans le champ social (musique savante / musique de divertissement, musique de cour / musique populaire, musique religieuse / musique profane, etc.)
  • La notion de goût : phénomènes de modes, médias, etc.
  • Les métissages musicaux (particulièrement depuis le milieu du XXe siècle) : enrichissement des traditions musicales occidentales, formes et esthétiques hybrides (influences croisées entre musiques populaires et musiques savantes)


2) Ensembles instrumentaux et vocaux (en liaison avec les thématiques abordées)


Mobilisant aussi bien la voix des élèves que leurs éventuelles compétences instrumentales, les pratiques musicales peuvent également mobiliser les outils d’édition et de création mis à disposition par les technologies (TICCE). Dans tous les cas, elles permettent une compréhension de l’intérieur du discours comme une maîtrise effective des éléments qui le constituent. Qu’il s’agisse d’interpréter, d’arranger, d’improviser voire d’inventer et de créer de la musique, les pratiques proposées reposent sur la sensibilité de l’élève et ouvrent à des expériences où le plaisir peut rencontrer l’émotion : dans tous les cas, l’élève apprend alors à en tirer parti tout en en maîtrisant les conséquences.
Les diverses pratiques musicales permettent également de s'approprier des connaissances techniques diversifiées et de vivre, individuellement et collectivement, une expérience artistique. Chaque connaissance fait ainsi l'objet d'une écoute, d'une identification, d'un éventuel codage et d'une expérimentation individuelle et collective.
Toute situation de pratique musicale repose sur l'interaction continue de plusieurs composantes constitutives du discours musical. Qu’elles relèvent du timbre et de l’espace, de la dynamique, du temps et du rythme ou encore de la forme, ces composantes ne peuvent être isolées si l’on veut prendre la mesure de la richesse d’un discours et en améliorer le rendu artistique.