728x90 AdSpace

  • Actualités

    jeudi 18 octobre 2012

    Pensées de compositeurs



    Jehan Alain (1911-1940)
    L’ironie, l’humour, seuls rendent la vie supportable aux êtres sensibles.
    L’oeuvre d’art véritable, c’est la fraîcheur ressuscitée de nos premiers émois.

    Béla Bartok (1881-1945)
    Tout art véritable se manifeste par des impressions que nous recevons de l’extérieur - ce qu’on appelle "le vécu".
    La simplicité est quelque chose de très relatif : ce qui paraît simple aux uns, peut être parfaitement incompréhensible pour d’autres.

    Ludvig van Beethoven (1770-1827)
    Faire le bien où l’on peut, aimer la liberté par-dessus tout, ne jamais faillir à la vérité, fût-ce devant un trône. (La devise de sa vie.)
    La liberté et le progrès, voilà le but de l’Art.
    Qui désire récolter des larmes n’a qu’à semer de l’amour.
    L’amour exige tout et avec toute raison.
    Pour chasser la pensée du mal qui t’afflige, tu ne saurais trouver meilleur moyen que l’occupation,
    Rien ne nous rend si grands qu’une grande douleur.
    Recommandez à vos enfants la vertu. Elle seule donne le bonheur, point l’argent.
    La musique doit faire jaillir le feu de l’esprit des hommes. La musique est une révélation plus haute que toute sagesse et toute philosophie...
    Il n’y a pas de joie plus invulnérable, plus authentique, plus pure que celle qui provient de l’art...
    L’amitié véritable ne peut se fonder que sur l’union de natures qui se ressemblent.

    Hector Berlioz (1803-1869)
    Laquelle des deux puissances peut élever l’homme aux plus sublimes hauteurs, l’amour ou la musique ?... C’est un grand problème. Pourtant, il me semble qu’on devrait dire ceci: l’amour ne peut pas donner une idée de la musique; la musique peut en donner une de l’amour... Pourquoi séparer l’un de l’autre ? Ce sont les deux ailes de l’âme.
    Les compositeurs doivent combattre, vaincre et conquérir pour régner.
    Les gens passionnés sont charmants; ils s’imaginent que le monde entier est préoccupé de leur passion, quelle qu’elle soit ; ils mettent une bonne foi vraiment édifiante à se conformer à cette opinion.
    Les coups de tonnerre se succèdent dans la vie d’un artiste aussi rapidement que dans les grandes tempêtes...
    La musique est le plus poétique, le plus puissant, le plus vivant de tous les arts. Elle devrait aussi en être le plus libre.
    La chance d’avoir du talent ne suffit pas; il faut encore avoir le talent d’avoir de la chance.
    La musique est vraiment la médiatrice entre la vie des sens et la vie de l’esprit.
    ...rien n’est au-dessus que le véritable amour...
    ...on voudrait dormir, dormir des mois entiers pour habiter en rêve la sphère inconnue que le génie nous a fait entrevoir un instant !

    Leonard Bernstein (1918-1990)
    ...les sentiments intenses ont le moyen de conduire l’esprit dans d’étranges voies.

    Georges Bizet (1838-1875)
    Imiter est d’un sot. Il vaut mieux faire un mauvais d’après soi que d’après les autres.
    ...la critique partiale est une arme cruelle, terrible, mortelle !...
    L’artiste n’a pas de nom, pas de nationalité; il est inspiré ou il ne l’est pas; il a du génie, du talent, ou il n’en a pas ; s’il en a, il faut l’adopter, l’aimer, l’acclamer ! S’il n’en a pas, il faut le respecter, le plaindre... et l’oublier !... Soyons donc naïfs, vrais ; ne demandons pas à un grand artiste les qualités qui lui manquent, et sachons profiter de celles qu’il possède.

    Ernest Bloch (1880-1959)
    La vie et la musique ne peuvent pas être expliquées par des mots.

    Arrigo Boito (1842-1918)
    On écrit de la musique pour faire revivre des épisodes dignes d’être remémorés... la musique est l’essence distillé pas l’histoire, la légende, le coeur de l’homme et les mystères de la Nature.

    Nadia Boulanger (1887-1979)
    Pour étudier la musique, nous devons apprendre les règles, pour créer la musique, nous devons les oublier.
    Plus l’étudiant est doué, plus nous devons faire attention de ne pas écraser sa personnalité.

    Johannes Brahms (1833-1897)
    La difficulté consiste à domestiquer don inspiration.
    Se plaindre n’apaise pas le chagrin mais apporte un peu de calme à celui qui ne souffre plus l’absence et que bouleverse un désir éperdu.
    La passion n’est pas un état naturel à l’homme, elle est exception ou anomalie. Celui chez qui elle dépasse la mesure doit se considérer comme un malade ! et doit se soigner médicalement pour sauver sa vie et sa santé... Les passions ne doivent pas durer, il faut de toute manière les chasser.
    Il est rare qu’un travail ayant été mené à bonne fin soit amélioré par une révision.
    Et néanmoins, on aime être lié, et acquérir ce qui donne de la valeur à la vie, et l’on redoute la solitude. Travailler activement en collaboration avec les autres, avoir des rapports sociaux, et jouir du bonheur familial, qui donc n’est assez humain pour aspirer à cela ?
    ...combien une tendresse peut combler un coeur d’homme!

    Benjamin Britten (1913-1976)
    C’est tout à fait une bonne chose de plaire aux gens, même si c’est seulement pour aujourd’hui.
    Les artistes sont des artistes parce qu’ils ont une sensibilité de plus - une peau en moins, peut-être, que les autres gens ; et les grands artistes ont une habitude gênante d’avoir raison sur beaucoup de chose bien avant leur temps.

    Emmanuel Chabrier (1841-1894)
    ...la misère, cette sombre consécration du génie.

    Frédéric Chopin (1810-1849)
    Les sons existaient avant les mots.
    Porte ton âme dans l’angoisse, laisse souffrir ton coeur, mais que personne, sur ta face, ne lise ta douleur.
    Quelle amertume, quand le coeur est oppressé, de ne pouvoir s’épancher dans un autre coeur.
    On a le droit d’être pauvre seul, mais l’être à deux c’est le plus grand des malheurs.
    L’homme est rarement heureux. S’il ne lui est destiné que de courtes heures de félicité, pourquoi renoncerait-il à ses illusions qui sont, elle aussi fugitives ?
    La dernière chose c’est la simplicité. Après avoir joué une immense quantité de notes, c’est la simplicité qui sort avec son charme, comme le dernier sceau de l’art. Quiconque veut arriver d’emblée à cela n’y parviendra jamais; on ne peut commencer par la fin.
    Le temps est un grand médecin.
    Ne me parlez pas des gens qui ne rient point: ce ne sont pas des gens sérieux !

    Dimitri Chostakovitch (1906-1975)
    La vraie mort, en musique, c’est de ne pas aimer !
    Le compositeur qui cesse de voir les défauts de ses oeuvres ne progresse pas, il piétine sur place.
    L’art c’est la rupture du silence.

    Aaron Copland (1900- )
    Après tout, qu’écoutons-nous quand nous écoutons un compositeur ? Il n’a pas besoin de nous raconter une histoire comme un romancier; il n’a pas besoin de "copier" la nature comme le sculpteur; son oeuvre n’a pas besoin d’une fonction pratique immédiate comme le dessin d’un architecte. Qu’est-ce qu’il nous donne alors ? Seulement une réponse me semble possible : il se donne lui même à nous.

    Claude Debussy (1862-1918)
    La musique commence là où la parole est impuissante à exprimer; la musique est écrite pour l’inexprimable.
    Il n’y a pas de théorie: il suffit d’entendre. Le plaisir est la règle. La musique, ça ne s’apprend pas.
    La musique est précisément l’art qui est le plus près de la nature, celui qui lui tend le piège le plus subtil... Seuls les musiciens ont le privilège de capter toute la poésie de la nuit et du jour, de la terre et du ciel, d’en reconstituer l’atmosphère et d’en rythmer l’immense palpitation.
    L’Art... c’est de la beauté en puissance qui éclate où il faut, avec un force fatale et secrète...
    Les règles n’ont jamais produit d’oeuvres d’art.
    Seulement ainsi, un coeur destiné à la musique fait les plus belle découvertes.
    L’âme d’autrui est une forêt obscure où il faut pénétrer avec précaution.

    Henri Duparc (1848-1933)
    ...plus les corps s’éloignent, plus les âmes se rapprochent.

    Henri Dutilleux (1916- )
    Les musiciens comme les peintres ont besoin d’horizons nouveaux pour se découvrir vraiment. Il leur faut abandonner leur clocher même si, dans leur beffroi, résonne le plus beau carillon du monde.

    Antonin Dvorak (1841-1904)
    Avoir une belle idée cela n’a rien d’extraordinaire ; l’appliquer et en faire quelque chose de grand, c’est le plus difficile. C’est l’art proprement dit.

    Georges Enesco (1881-1955)
    Ce qui importe, en art, c’est de vibrer soi-même et de faire vibrer les autres.
    Composer, c’est se contraindre.
    L’originalité vient à qui ne la cherche pas.

    Manuel de Falla (1876-1946)
    Je suis absolument voué à la musique, et la musique, il faut la vivre, la porter en soi. La formation de l’oeuvre musicale, c’est un peu la création de l’être.

    Gabriel Fauré (1845-1924)
    Quelques musiciens tentaient dans leurs oeuvres de supprimer le sentiment et de lui substituer la sensation, oubliant que la sensation est, en somme le premier état du sentiment.

    Christophe Willibald Gluck (1714-1787)
    ...La simplicité, la vérité et le naturel sont les seules règles du beau dans toutes les productions artistiques.

    Charles Gounod (1818-1893)
    Le génie souffre et dois souffrir, mais il n’est pas à plaindre. Il a connu des ivresses ignorées du reste des hommes, et s’il a pleuré de tristesse il a versé des larmes de joie ineffable.
    Toute oeuvre d’art doit éclore sous la lumière personnelle de la sensibilité, pour se consommer dans la lumière impersonnelle de la raison.
    L’art, c’est la réalité concrète et sensible fécondée jusqu’au beau par cette autre réalité, abstraite et intelligible, que l’artiste porte en lui-même et qui est son "idéal", c’est-à-dire cette révélation intérieure, ce tribunal suprême, cette vision toujours croissante du terme final vers lequel il tend de toute l’ardeur de son être.
    ...si dans l’ordre du temps, la vie précède la mort, dans l’ordre éternel, c’est la mort qui précède la vie.

    Edvard Grieg (1843-1907)
    Si on mesurait un grand homme on devrait mesurer aussi non seulement ce qu’il a fait mais aussi ce qu’il a rendu possible !
    Nul deuil n’est comparable à celui d’une mère. C’est un morceau du monde qui disparaît avec elle.

    Raynaldo Hahn (1875-1947)
    Hélas ! le coeur est muet, ou plutôt cette partie du coeur par laquelle on éprouve ce qu’éprouveraient les autres, etc...
    En amour, je dis même dans l’acte amoureux, il n’y a qu’une chose qui surprenne, qui touche, qui exalte: c’est le mouvement spontané du désir. Même quand il est vil, il est beau parce qu’il participe toujours un peu de l’âme.
    ...même dans un journal, il ne faut pas trop parler de soir.

    Hans Werner Henze (1926- )
    La musique, comme une femme, doit pouvoir se prendre dans les bras.

    Paul Hindemith (1895-1963)
    ...dans les questions d’argent l’amitié n’a pas de place.
    Les gens qui font de la musique ensemble ne peuvent pas être ennemis, au moins pas pendant que la musique se fait entendre.
    Le temps juge honnêtement et sans envie.
    La création artistique est personnelle parce qu’elle est aussi privée que vos rêves ; personne ne peut y intervenir dans vos fantaisies artistiques, et cependant si des forces physiques peuvent empêcher un oeuvre d’art de se réaliser, l’acte personnel de création dans l’esprit de l’artiste ne peut jamais être touché.

    Ernst Theodor Amadeus Hoffmann (1776-1822)
    La musique ouvre à l’homme un empire inconnu qui n’a rien de commun avec le monde sensible qui nous entoure.
    ...l’homme est l’instrument qui rend les sons les plus admirables, les plus somptueux de la nature.

    Gustav Holst (1874-1934)
    ...tout ce que l’on fait pour aider n’est pas perdu.
    Celui qui met en musique ce que tous les hommes sentent (le compositeur).
    Les questions d’argent font seulement de mauvaises choses.

    Arthur Honegger (1892-1955)
    Il y a dans a la musique une grande part de magie, d’inexplicable. Elle n’est comparable à aucun art. Nos devanciers étaient sages quand des "Beaux-Arts" ils excluaient la musique. D’un coté la musique. De l’autre, la peinture, la sculpture, la gravure, l’architecture. Malgré les lois tirées de la tradition, la musique contient une part de miracle.
    La variété, n’est-ce pas la plus belle chose dans la vie et dans l’Art ?
    Le but d’une conquête est d’élargir l’espace, d’abolir les frontières, non pas de les resserrer.
    Le talent, c’est le courage de recommencer.

    Jacques Ibert (1890-1962)
    Un auteur sait-il jamais quelle est sa première oeuvre ?
    Une étincelle indépendante de notre volonté (l’inspiration).
    ...l’inspiration nous visite souvent pendant le travail et c’est une dame qu’il ne faut pas faire attendre.
    Ce qui compte en art est plus souvent ce qui émeut que ce qui surprend. L’émotion ne s’imite pas: elle a le temps pour elle. La surprise se limite: elle n’est qu’un effet passager de la mode.

    Vincent d’Indy
    Pour l’artiste vrai, seule doit compter la conscience d’avoir crée une belle oeuvre !
    La mission de l’artiste est de servir et de contribuer par ses oeuvres à l’enseignement et à la vie des générations qui viendront après lui.
    L’interprétation d’un chef-d’oeuvre réclame autre chose que de bons doigts et une impeccable technique.
    En art, le sentiment seul donne la vie.
    La flamme créatrice ne trouve son véritable aliment que dans l’amour, et dans le fervent enthousiasme pour la Beauté, la Vérité et le pur Idéal !

    Charles Ives (1874-1954)
    La vérité trouve toujours une manière naturelle de se raconter, et une manière naturelle est une manière efficace, simple ou non.
    L’art sort directement du coeur de l’expérience de la vie et de la réflexion sur la vie, la vie vécue.

    Leos Janacek (1854-1928)
    N’est-il pas vrai que seul l’amour qui ennoblit est vrai !
    Le terrain de l’expérience est le seul terrain de l’enseignement.
    Il n’y a pas d’art plus grand que la musique du langage humain car il n’existe pas d’instrument qui puisse permettre à un artiste d’exprimer ses sentiments avec une véracité égale à celle de la musique du langage parlé.

    Maurice Jaubert (1900-1940)
    Si, dès le jeune âge, on apprenait à chanter, à écrire, ou mieux, à sentir en musique, il se redécouvrirait des musiciens spontanés, de vrais musiciens.

    André Jolivet (1905-1974)
    Jamais une machine, pour aussi parfaite qu’elle soit, ne remplacera un homme de génie.
    L’Art ne fait qu’un avec la vie.
    Composer c’est trouver et donner cette consistance et cette organisation intérieure qu’exigent le coeur et la sensibilité.
    Rares sont les femmes qui savent être l’épouse d’un musicien, de l’artiste le plus accaparé par son art...
    Les musiciens seront des créateurs quand ils sauront inclure dans leurs oeuvres ce secret de toute oeuvre d’Art: le rapport qu’elle établit entre la Terre et le Ciel, entre le Visible et l’Invisible.

    Zoltan Kòdaly (1882-1967)
    Dans chaque grand artiste il y a une survivance de l’enfant.
    Le mauvais goût en art est aussi sérieux qu’une maladie mentale.
    La culture est une plante de lente croissance; vous ne pouvez ni accélérer sa marche ni changer l’ordre de son évolution.
    Quiconque se nomme musicien doit être capable d’entendre ce qu’il voit et de voir ce qu’il entend...
    Les chants du peuple sont les messagers de la vie - de la vie qui continue à jamais.

    Charles Koechlin (1867-1950)
    L’oeuvre est toujours le reflet de l’homme.
    Mon meilleur élève c’est moi-même.
    La vie de l’artiste qui songe avant tout à la liberté est l’une des plus enviables qui soient. Somme toute, elle nous laisse libre, et elle nous permet de nous élever vers l’idéal.

    Marcel Landowski (1915- )
    ...une explication sensible du mystère (la musique).
    ...la violence est l’argument des causes faibles, des esprits angoissés et des peu sûrs d’eux-même.
    L’art véritable est toujours l’expression d’une foi; quand il ne l’est plus, il n’est que grimace et caricature.

    René Leibowitz (1913-1972)
    Chaque chef-d’oeuvre musical remet en question toute la musique.
    Regarder en face les obstacles qui surgissent et ne pas reculer devant eux, c’est peut-être déjà les surmonter en partie.
    ...tout homme atteint à l’utilité maxima envers la société et l’humanité en géréral en "servant" de son mieux dans sa spécialité.
    Si l’on admet que le monde peut se passer de musique, l’on peut tout aussi bien admettre qu’il peut se passer de n’importe quoi !
    La société, qui a pris conscience d’elle-même, qui se pense dans un dialectique du progrès social, sait qu’elle a besoin de l’artiste.

    Franz Liszt (1811-1886)
    Triste et grande destinée que celle de l’artiste! Il naît marqué d’un sceau de prédilection. Il ne choisit pas sa vocation; sa vocation s’empare de lui et l’entraîne.
    ...l’art, c’est la reproduction sensible de ce qu’il y a de mystérieusement divin dans l’homme et dans la création.
    L’artiste vit solitaire.
    Il ne faut jamais être indécis en art.
    La vie terrestre n’est qu’une maladie de l’âme, une excitation que les passions entretiennent. L’état naturel de l’âme, c’est la quiétude.
    Ce qui nous fait rêver, n’est-ce pas là le bonheur ?
    La noblesse d’âme, le désintéressement réel, les grands sentiments, les sublimes résolutions s’expriment avec simplicité.

    Witold Lutoslawski (1913- )
    La solitude accompagne chaque véritable artiste tout au long de sa carrière...
    Le travail régulier est la chose la plus importante.
    La voix est le seul instrument qui ne viellit pas. En un certain sens la voix est un instrument éternel.

    Edward MacDowell (1860-1908)
    Elle (la musique) est un langage, mais un langage de l’impalpable, une sorte de langage de l’âme.

    Gustav Mahler (1860-1911)
    L’essentiel en musique ne se trouve pas dans les notes...
    Une oeuvre dont on voit les limites exhale une odeur de mort...
    Les folies d’un homme sont souvent ce qu’il fait de mieux!
    Il faut être souvent et intensément seul.
    Car la musique, si mystérieuse soit-elle, illumine souvent nos âmes et vous saurez alors que la seule vraie réalité sur terre est l’âme.
    Je laisse derrière moi une oeuvre non pas achevée, terminée, comme je l’avais rêvé, mais imparfaite, incomplète: tel est le destin de l’homme.

    Jules Massenet (1842-1912)
    Il ne suffit pas de sentir, il faut être capable d’exprimer ce que l’on sent.
    Il faut tout attendre d’une émotion souvent fortuite. Une mélodie peut naître spontanément au souvenir d’une impression ressentie, d’une pensée laissée en notre coeur, d’un regard, d’un mot, d’un son de voix.
    Voyager, lire, voir des oeuvres d’art, tout cela aussi, c’est de la musique !
    On n’apprend jamais mieux son métier qu’en copiant celui des autres.

    Etienne Mehul (1763-1817)
    Si, avant de consacrer des veilles à l’étude des beaux-arts, on pouvait savoir à quel prix s’achète la renommée, les hommes doués d’une âme fière et sensible préféreraient une vie obscure à un éclat trop envié pour n’être pas la source de tout les chagrins.
    La musique est de tous les arts le plus généralement cultivé, le plus universellement aimé, et cependant le moins connu dans les causes qui produisent ses plus grands effets dramatiques.

    Félix Mendelssohn-Bartholdy (1809-1847)
    Écrire de la musique. c’est faire son devoir... ce n’est pas pour le monde qu’on écrit, mais pour la satisfaction de sa conscience.
    ...les notes ont un sens pour le moins aussi précis que les mots, même si elle ne peuvent se traduire par des mots.

    Gian Carlo Menotti (1911- )
    Lorsqu’on s’est donné entièrement à l’être aimé, on se met à avoir peur - peur de se trouver entièrement nu en face de quelqu’un qui est resté tout habillé.
    Finalement, j’en suis venu à la conclusion qu’un homme devient sage seulement quand il commence à mesurer la profondeur approximative de son ignorance.
    La logique musicale est complète en elle-même et défie les mots. Elle peut seulement être analysée intuitivement.

    André Messager (1853-1929)
    Il est difficile d’écrire de la musique qui paraît facile.
    La musique est un art très difficile ; cela ne souffre pas l’imperfection.

    Olivier Messiaen (1908-1992)
    Non pas qu’elle (l’inspiration) soit la brusque invasion d’un délire pythique, c’est plutôt un travail lent, insensible, qui se fait malgré nous. Cela nous hante, nous possède comme une idée fixe, comme l’amour. L’inspiration est comme l’amour.

    Georges Migot (1891-1976)
    Une oeuvre n’atteint son degré supérieur que lorsqu’elle a dépassé les joies d’émotions que procure sa matière, et les joies de l’esprit que procure son organisation intérieure, pour atteindre au coeur de l’Homme, c’est-à-dire être un des témoignages de ce qu’il y a d’éternel en lui.
    La musique est une "magie" qui doit satifaire à la fois la sensibilité et l’entendement.

    Modest Petrovitch Moussorgsky (1839-1881)
    Parlez aux hommes en vrais hommes et peu importe ce que vous leur direz !
    ...un homme qui a du talent ne s’enlise pas, tant que son cerveau travaille.
    À mon sens, rien de vaut une conscience tranquille.
    De la simplicité..., de la sincérité, il n’y a rien de tel...
    Mais ne me parlez pas des "limites de l’art", je n’y crois guère, car les limites dans l’art, dans la foi de l’artiste, cela ne signifie pas autre chose que l’immobilité.
    L’art est un moyen de communiquer avec les hommes et non pas une fin en soi.

    Léopold Mozart (1719-1787)

    ...les bonnes choses requièrent du temps.
    Le bonheur est comme du verre.
    Espoir, seule consolation de nos désirs.
    Un ami sans arrière-pensée, un ami sincère, un ami à tout épreuve, est la chose la plus rare du monde.

    Wolgang Amadeus Mozart (1756-1791)
    Le génie c’est ce qu’aucun professeur ne peut détruire.
    Si les hommes pouvaient percevoir la puissance de l’harmonie.
    C’est le coeur qui ennoblit l’homme.
    Le vrai génie sans coeur est un non-sens. Car ni intelligence élevée, ni imagination, ni toutes deux ensemble, ne font le génie.
         Amour ! Amour ! Amour ! Voilà l’âme du génie.
    Toutes les âmes viles sont ainsi: hautaines et fière à vomir, et puis rampante de nouveau.
    Un homme qui vit seul, ne vit, à mes yeux, qu’à moitié !
    Les meilleurs et les plus véritable amis sont les pauvres ; les riches ignorent tout de l’amitié.

    Carl Orff (1895-1982)
    Nos ancêtres n’ont pas besoin d’être cherchés bien loin, mais dans l’enfant en nous.

    Francis Poulenc (1899-1963)
    On ne connaît pas le bonheur quand il est là.
    Perdre c’est dur, mais n’avoir rien eu, c’est pire.
    Les beaux souvenirs, personne ne peut nous les prendre, il faut en vivre.

    Sergueï Serguéievitch Prokofiev (1891-1953)

    Écrire seulement selon les règles établient pas les classiques précédents, cela signifie que l’on est pas un maître, mais un élève. Un tel compositeur est facilement assimilé par ses contemporains, mais il n’a aucune chance de survivre à sa génération.
    Un jour vide et sans plaisir (pour un jour sans travail).
    Je considère comme une erreur toute tentative de simplicité délibérée. Un compositeur qui prétendrait "s’adapter" à son public serait doublement fautif: d’une part, il mésestimerait le degré de culture de ses auditeurs, et d’autre part, il ne serait pas sincère. Or, une musique non sincère n’est pas viable...

    Giacomo Puccini (1858-1924)
    La chose la plus compliquée est la simplicité et la simplicité est une divinité que doivent célébrer tous les artistes qui croient.
    ...vivre dans l’espoir est déjà quelque chose, c’est du moins préférable à une réalité puante. La vie de chaque homme a son moment décisif...

    Sergueï Vassilievitch Rachmaninov (1873-1943)
    Un artiste de peut pas tout donner de l’intérieur. Il doit y avoir des impressions extérieures.
    ...les gens ne savent de vous seulement ce que vous leur dites.
    Quiconque n’est pas apte à inventer une mélodie qui s’impose et qui reste, ne sera jamais un grand maître.

    Jean-Philippe Rameau (1683-1764)
    C’est à l’âme que la musique doit parler.
    Cacher l’art par l’art lui-même.
    Ce principe est inépuisable, et tient à la théologie autant qu’à la géométrie (la musique).

    Maurice Ravel (1875-1937)
    Si vous restez personnel en copiant un modèle, c’est que vous avez quelque chose à dire.
    La musique doit toujours être marquée, d’abord, par l’émotion, et n’être intellectuelle qu’après.
    ...le plus expressif des instruments sonores (la voix).
    Créer un poncif, c’est le génie.

    Ernest Reyer (1823-1909)
    Vous aurez beau travailler, piocher, approfondir tous les secrets de votre art, étudier les chefs-d’oeuvre de toutes les écoles, les procédés des maîtres, leur style, leur système, vous pénétrer leur génie, si vous n’avez pas été un savant très jeune au début de votre carrière, vous ne le deviendrez jamais.
    En art, on est toujours le fils de quelqu’un.

    Nikolaï Andreïevitch Rimski-Korsakov (1844-1908)
    Il faut si peut de choses à un élève vraiment doué !

    Albert Roussel (1869-1937)
    La musique est, avec la poésie et plus encore peut-être que la poésie, l’art par excellence, car elle a le don de transfiguration, et elle s’adresse surtout à ceux qui "aiment" et à ceux qui, comme disait Saint Augustin, "aiment à amire". Et l’art est le plus grand ressort de l’univers.
    En réalité, dans l’art comme dans la vie, il n’y a pas d’état stable, mais une suite de transformations continuelles, et lorsqu’une forme d’art semble se préciser à nos yeux, sa désagrégation a déjà commencé.

    Camille Saint-Saëns (1835-1921)
    Chaque artiste a une qualité maîtresse qui donne à ses oeuvres leur principal caractère.
    De quelque façon qu’elle soit faite, la musique doit pouvoir être écoutée "musicalement", sans quoi elle ne serait plus de la musique.

    Erik Satie (1866-1925)
    L’exercice d’un art nous convie à vivre dans le renoncement le plus absolu.
    Capituler sera toujours signe de faiblesse - sinon, de lâcheté... Un vrai musicien doit toujours être soumis à son art;... il doit se placer au-dessus des misère humaines; il doit puiser son courage en lui-même, rien qu’en lui-même.

    Franz Schubert (1797-1828)

    La douleur aiguise l’intelligence et fortifie l’âme, tandis qu’au contraire la joie a rarement soin de celle-ci et amolit ou rend frivole celui-là.
    Méprisable est la tristesse qui gagne un noble coeur, éloigne-là de toi et écrase le vautour avant qu’il n’ait dévoré ton âme.
    Personne qui comprenne la douleur de l’autre, et personne qui comprenne la joie de l’autre. On croit toujours aller vers l’autre et on ne va jamais qu’à coté de l’autre. O tourment pour celui qui sait cela.
    Les dispositions naturelles et l’éducation déterminent l’esprit et le coeur de l’homme.
    Prends les hommes tels qu’ils sont, non tels qu’ils devraient être.
    Heureux qui trouve un véritable ami. Plus heureux qui, en sa femme, trouve une véritable amie.
    Des instants bénis éclairent la vie la plus sombre; là-bas, les instants bénis deviendront un plaisir durable, ils annoncent des béatitudes plus grandes encore.

    Clara Wieck-Schumann (1819-1896)
    Le travail est toujours le meilleur dérivatif de la douleur.
    ...un coeur qui aime ne fait guère attention au danger.
    Un être humain ne doit jamais s’abandonner, ou alors il est perdu, à plus forte raison s’il est doué...
    Pour l’artiste, vieillir est particulièrement pénible : on a au fond à lutter avec deux natures. (Le corps et le talent qui déclinent.)
    Il (l’Art) est quand même la consolation la plus fidèle, celle dont le souffle, comme une brise perpétuellement douce, entoure notre coeur dolent, fortifie notre âme...

    Robert Schumann (1810-1856)
    La musique est l’orpheline dont nul ne sait nommer le père ni la mère.
    Ce qui est véritablement fort doit toujours finir par triompher.
    L’art n’est point là pour procurer la richesse. Soyez un noble artiste et le reste vous sera donné par surcroît.
    Rien de grand ne s’accomplit dans l’art sans l’enthousiasme.
    Éclairer la profondeur du coeur humain, voilà la véritable mission de l’artiste.
    ...les parents sont les parents et on en a qu’une fois.
    Avec du travail et des efforts sincères on parvient toujours à ses fins.
    La première conception est toujours la plus naturelle et la meilleure. La raison erre, le sentiment, non.
    Ce qu’on apprend étant enfant, on ne l’oublie jamais.
    Les hommes sont d’une timidité particulière aux lieux où travaille le génie. Ils seraient effrayés s’il leur était permis de connaître la genèse d’une oeuvre.
    L’artiste doit se tenir en équilibre avec la vie sinon il sombre.

    Jean Sibelius (1865-1957)
    Ne prêtez jamais attention à ce que disent les critiques musicaux. Rappelez-vous qu’une statue n’a jamais été élevée en l’honneur d’un critique.
    La musique peut atteindre son véritable pouvoir seulement si elle est dirigée par une intention poétique.

    Richard Strauss (1864-1949)
    La musique a quelque chose à dire.
    Toute chose peut-être mise en musique si on a le talent nécessaire.
    ...c’est l’individualité de l’artiste qui compte, non pas le mouvement du métronome.

    Igor Stravinski (1882-1971)
    J’ai toujours été d’avis que le seul moyen légal dont dispose un compositeur pour convaincre son public est sa musique et elle seule.
    Les doigts sont de grands inspirateurs.
    La musique est le seul domaine où l’homme est voué à subir l’écoulement du temps - de ses catégories de passé et d’avenir - sans jamais pouvoir rendre réelle, donc stable celle du présent.
    Puisque la critique est un art, elle n’échappe pas elle-même à nos critiques.
    Une illusion vivante vaut mieux... qu’une réalité morte.
    Il ne suffisait pas d’entendre la musique, mais il fallait encore la voir.


    Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893)
    L’artiste a deux vies: une vie d’homme et une vie d’artiste. Parfois, elles s’enchevêtrent. Quoi qu’il en soit, la condition première de toute création, c’est le pouvoir de sa détacher entièrement des soucis de la vie humaine pour se consacrer entièrement à celle de l’artiste...
    Pour atteindre à la perfection il faut faire toute une série de tentatives et d’erreurs.
    Très souvent dans la vie, ce qui effraie et terrifie se révèle bénéfique, et au contraire, on se trouve déçu par ce qui promettait le bonheur et la félicité.
    L’artiste ne doit pas se laisser émouvoir par l’aveuglement de ses contemporains. Il faut qu’il sache exprimer tout ce qu’il porte en lui, tout ce qu’il est appelé à dire. Seule l’histoire saura juger son oeuvre...
    Où le coeur n’est pas, il ne saurait y avoir de musique.
    Toute notre existence est une succession de réalités pénibles et de rêves éphémères, d’illusions de félicité. Point de havre. Nous dérivons sur cet océan jusqu’au moment où nous sombrons dans son néant, engloutis par ses flots.
    L’histoire nous montre qu’un succès tardif est souvent plus durable que celui qui vient facilement, d’un seul bond.
    Il est doux d’évoquer sa jeunesse, mais il est douloureux de se rendre compte qu’elle est à jamais perdue.
    La musique est le plus beau don que le ciel ait fait à l’homme, pauvre être errant dans les ténèbres.
    Être amoureux, cela consiste à considérer que rien de beau n’existe dans le monde excepté Elle.
    Le but de l’art est non seulement de ravir l’oreille mais aussi l’âme et le coeur.
    Vous croyez avoir oublié vos peines en considérant le spectacle de la joie d’autrui - mais non, le destin est là, qui vous rappelle à l’ordre !... Indifférents, les autres vous ignorent, vous laissent à votre solitude, à votre angoisse.
    Non, les mots seuls ne suffisent pas et, là où ils sont impuissants, se présente tout armé un langage plus éloquent, la musique.
    Quelle chose étrange, obscure, que le coeur de l’homme !

    Jean Vallerand (1915- )
    C’est en public que le musicien fait son métier, et c’est en public qu’il l’apprend.

    Edgar Varese (1883-1965)

    La musique est l’art le plus abstrait et en même temps le plus physique.
    L’homme est seul dans un monde de mystère et de solitude essentielle.
    ...tous les grands créateurs en sciences ou en art ont été romantiques : le génie est romantique. C’est l’oeuvre qui est classique, lorsqu’elle a subi l’épreuve du temps.

    Ralph Vaughan Williams (1872-1958)
    ...un petit travail routinier est bon pour tous - même pour un compositeur !
    Quand tout est dit et fait, ce qu’on peut vraiment retirer des leçons d’un grand homme ne peut pas être calculé en terme de ce qu’il nous a dit ou ce que vous avez fait pour lui, mais en termes d’un contact intangible avec son esprit et son caractère.
    ...l’objet de tout art est d’obtenir une révélation partielle de ce qui est au-delà des sens humains et des facultés humaines - et ce qui en fait est spirituel.
    Les arts donnent souvent à la vieillesse ses plus beaux moments...

    Giuseppe Verdi (1813-1901)
    En musique comme en amour, il faut avant tout être sincère pour être cru.
    Lorsque quelqu’un avec une idée fixe en tête, et avec une volonté obstinée, dit : "Je veux", il réussit toujours.
    ...les artistes sont des prophètes.
    L’artiste qui hésite n’avance pas.
    Le propre de l’artiste est de scruter le futur, de découvrir, derrière le chaos, des mondes nouveaux; et si, sur la route nouvelle, il voit, tout au fond, une petite lumière, il ne doit point s’épouvanter de l’obscurité qui l’entoure; qu’il aille son chemin et, s’il lui arrive de faire un faux pas et de tomber, qu’il se relève et qu’il reparte tout droit. Chez un chef d’école, une chute est quelquefois glorieuse...

    Louis Vierne (1870-1937)
    Le rêve seul engendre l’oeuvre d’art.
    Pleurer, c’est bon, au fond, parce qu’on redevient enfant.
    La gloire ?... Mais comment savoir ce que c’est ? À partir du moment où l’homme prétend y avoir goûté, il cesse d’en être digne.
    Rien ne dépasse la joie de sentir grandir un être à coté de soi. Faire du beau à deux, quelle merveille!
    Celui qui reproduit le bruit de la mer pour lui-même est un niais; celui qui crée l’atmosphère de la mer pour servir de cadre à son rêve est un artiste.
    L’homme riche, qui n’est que riche, meurt tout entier, l’argent ayant pour principal privilège de dessécher le coeur.

    Richard Wagner (1813-1883)
    Les formes sous lesquelles nous cherchons une consolation pour nos misères se modèlent sur notre être, sur nos besoins, sur le caractère de notre culture, sur nos sentiments plus ou moins artistiques.
    L’homme richement doué ne peut trouver que dans un homme supérieur un ami qui le comprenne...
    Je ne puis concevoir l’esprit de la musique résidant ailleurs qu’en l’amour.
    L’art n’est qu’élégie.
    Si quelque chose élève l’âme, c’est d’avoir un ami; mais quelque chose l’élève davantage encore, c’est d’être un ami.
    Vivre pour les autres - seule consolation envers nous-mêmes.
    Seul le vulgaire est heureux; ce qui est noble n’a de salut que dans la douleur.
    Chaque homme a son démon.
    Un grand sentiment est immortel, car il libère l’existence de son instabilité; cela n’a rien à voir avec hier, aujourd’hui, ni demain. L’enfer commence avec l’arithmétique.
    L’amour des faibles entre eux ne peut se traduire que comme un chatouillement de la volupté; l’amour du faible pour le fort est de l’humilité ou de la crainte; l’amour du fort pour le faible, pitié ou indulgence. Seul l’amour du fort pour le fort est amour, car il est libre don de nous-même à celui qui ne peut nous faire de violence. Sous tous les cieux, dans toutes les races, les hommes pourront parvenir par la liberté réelle à une égale force, par la force au véritable amour à la beauté. Et la beauté active, c’est l’art.
    ...c’est précisément en elle (la souffrance) que nous reconnaissons la divine nécessité de l’amour. Nous l’appelons à nous et la saluons par une faculté d’aimer dont nous serions absolument incapables sans cette douloureuse expérience.
    La voix humaine est un instrument plus noble et plus beau que tout autre...
    Les femmes sont la musique de la vie.

    Carl Maria von Weber (1786-1826)
    L’art n’a point de patrie; tout ce qui est beau doit être précieux, quels que soient le pays et le sol qui l’ont fait naître !
    La ténacité mène au but.
    Ce ne sont que les situations difficiles et périlleuses qui révèlent les grands caractères.
    C’est vraiment une dure nécessité d’être contraint de sacrifier l’homme à l’artiste.

    Anton von Webern (1883-1945)
    La musique nouvelle est celle qui dit ce qui n’a jamais été dit.
    Je ne fais jamais les choses comme je le veux, mais comme je suis destiné à les faire, comme je dois les faire.
    L’art doit être simple.
    Nous devons découvrir ce qu’est, dans les chefs-d’oeuvre, la nécessité.

    Charles-Marie Widor (1844-1937)
    Le temps fait les chefs-d’oeuvres.
    C’est l’esprit et non la lettre qui nous mène.
    Quand on ne sait comment finir, mieux vaut ne pas commencer.
    La mort n’enlève point tout entiers ceux qui ont consacré leur vie au service du Beau.

    Hugo Wolf (1860-1903)
    L’homme n’est que l’instrument de l’oeuvre.
    On ne peut être tout à fait soi-même que dans la solitude.
    Le ciel donne à chacun un génie tout entier, ou pas de génie du tout.
    Montre avant tout la poésie comme la source même de la musique.
    On n’est pas enlevé avant d’avoir dit ce qu’on avait à dire.

    Yannis Xenakis (1922- )
    ...ce qu’on dit, ce qu’on pense, ce qu’on fait est toujours provisoire...
    La base, c’est l’homme, dans sa continuité.
    Exprimer l’intelligence par des moyens sonores (la musique).
    C’est la multiplicité des expériences qui fait la vérité d’une oeuvre d’art.


    • Blogger Comments
    • Facebook Comments

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

    Item Reviewed: Pensées de compositeurs Rating: 5 Reviewed By: nicolas martello
    Scroll to Top