728x90 AdSpace

  • Latest News

    mercredi 17 octobre 2012

    Musique de danse


    La musique et la danse : un mariage obligé !

    La danse est pratiquée par toutes les civilisations depuis des temps très anciens. La pratique de la danse prit des formes très variées selon les époques. Elle se répandit dans tous les milieux sociaux et il existe aussi bien des danses de cour que des danses populaires.




    La danse, une pratique liée à l'histoire des hommes

    La musique et la danse ont toujours été intimement liées. Dès l'Antiquité, la danse a ses professionnels. Les Grecs élaborent une grammaire chorégraphique et pratiquent la gymnopédie. Chez les Hébreux, les femmes dansent en chantant. La période qui va de la décadence de l'Empire au Moyen Âge fait rarement mention de la danse. En effet, l'Église a combattu la danse qu'elle qualifiait d'immorale.


    De la basse-danse à la suite

    — Au XVè siècle, une des premières danses, la basse-danse, est enseignée par les maîtres à danser et se pratique sur une musique lente et cérémoniale. En Italie, ce sont la gaillarde, au caractère vif, la pavane, danse noble solennelle, la bergamasque et la tarentelle. En France, on danse la bourrée, la gavotte, d'origine provençale, et la courante. En Allemagne, naît l'allemande, une danse à quatre temps au rythme modéré ; en Espagne, la chaconne et, en Angleterre, la gigue, au mouvement vif.

    — La suite est une série de pièces instrumentales écrites dans la même tonalité qui réunit deux danses aux mouvements contrastés, interprétées essentiellement par le clavecin et le luth. Elle se répand alors dans toute l'Europe au cours des XVIIè et XVIIIè siècles. Sa forme se stabilise : tout d'abord en quatre mouvements — allemande, courante, sarabande, gigue —, elle est ensuite précédée d'un mouvement introductif, le prélude. C'est Bach qui porta la suite à son plus haut niveau. À partir du XVIIIe siècle, elle déclina pour être plus tard éclipsée par la sonate et la symphonie.


    Du menuet aux danses d'aujourd'hui

    — Le menuet, très en vogue au XVIIe siècle, constitue un sommet dans l'évolution de la danse en France. Ses pas sont élaborés par le maître à danser de Louis XIV et la musique composée par Lully. Il se répand dans toute l'Europe et prend place dans l'opéra ou dans les oeuvres des grands compositeurs.

    — Le ballet, forme théâtrale de la danse, est régi par un schéma préétabli de figures et de gestes chorégraphiques exécutés dans un décor approprié et accompagné par une musique composée à son intention.

    — La valse, danse à trois temps dont l'origine remonte aux danses paysannes allemandes, prendra son essor à Vienne au XIXe siècle avec les Strauss. De nombreux compositeurs l'ont intégrée à des oeuvres très diverses.

    — Célèbres à l'époque romantique, la polonaise et la mazurka sont des danses d'origine polonaise. La polka, danse paysanne tchèque à deux temps, se développa également au XIXe.

    — Les nouvelles danses apparues à la fin du XIXè siècle et au début du XXè proviennent souvent d'outre-Atlantique : le fox-trot, le charleston, le boogie-woogie d'Amérique du Nord ; le tango, la bossa nova, le cha-cha-cha et la samba d'Amérique du Sud.



    • Blogger Comments
    • Facebook Comments

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

    Item Reviewed: Musique de danse Rating: 5 Reviewed By: nicolas martello
    Scroll to Top