728x90 AdSpace

  • Actualités

    dimanche 23 septembre 2012

    Sérialisme



    Le sérialisme est une technique de composition musicale fondée sur la série, dans laquelle les éléments concernés (hauteurs, durées, timbres et/ou intensité des sons) ne sont en principe plus soumis à une quelconque hiérarchie (comme dans le système tonal), mais sont « égaux » et régis en fonction de leur ordre d'apparition.

    Le sérialisme assouplit le traitement de la série héritée du dodécaphonisme : une série peut par exemple être composée d'un nombre de sons inférieur à douze (une musique peut donc être sérielle sans être dodécaphonique). Il se distingue aussi du dodécaphonisme par son extension à d'autres paramètres du son que les seules hauteurs. Les durées par exemple sont soumises à un ordonnancement qui implique pour le compositeur de renoncer à la pulsation régulière. À partir de 1923, les œuvres de Schoenberg sont à la fois dodécaphoniques et sérielles. Les artisans de l'évolution vers le « sérialisme intégral », ou sérialisme « post webernien » sont, entre 1945 et 1955, P. Boulez, K. Stockhausen, H. Pousseur, L. Nono ou B. Maderna. Moment incontournable de la musique du XXè siècle, le sérialisme pose la question du rapport entre la rigueur du principe de composition et la perception de l'auditeur.

    • Blogger Comments
    • Facebook Comments

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

    Item Reviewed: Sérialisme Rating: 5 Reviewed By: nicolas martello
    Scroll to Top