728x90 AdSpace

  • Actualités

    samedi 12 septembre 2009

    Une technique entre tradition et modernité : le bourdon


    La technique du bourdon


    Définition (Wikipédia)
    En musique, on appelle bourdon (ou drone, du terme anglais) une ou plusieurs cordes ou anches qui vibrent toujours sur la même note ou forment un accord continu (vielle, harmonium, etc.) avec la tonique ou la dominante.
    Ce principe est le fondement de la musique indienne, le bourdon étant créé, la plupart du temps, avec une tampoura ou un harmonium. On le retrouve dans la musique celtique, sur la cornemuse ou la vielle à roue, etc.

    Le bourdon selon Evelyne GIRARDON (l'interprète de la chanson au programme du bac) :

    "Les musiques de notre tradition orale rurale, comme bien d’autres de par le monde, se sont élaborées avec le principe de bourdon. Le bourdon est présent dans nombre d’instruments populaires, de la Chine au Berry, de l’Inde à la Norvège, de l’Afrique à l‘ Écosse, du monde entier au monde entier (La musique indienne tant savante que populaire lui donne même une place prépondérante, et ne pourrait se développer sans la tampura, cordophone dont
    sa production est l’unique fonction.)
    Le bourdon se rencontre aussi dans de multiples pratiques vocales polyphoniques de traditions orales. (Souvent présenté en occident comme un premier état quasi embryonnaire de la polyphonie, il s’agit en fait, d’une conception “autre” de l’art de produire et d’assembler des sons.)
    Si les musiques savantes s’en sont écartées tout au long de leur histoire (même si elles y ont puisé régulièrement), les musiques traditionnelles en ont fait un élément de continuité, objet éternellement présent et disponible."

    Instruments et musiques à bourdon






    • Blogger Comments
    • Facebook Comments

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

    Item Reviewed: Une technique entre tradition et modernité : le bourdon Rating: 5 Reviewed By: nicolas martello
    Scroll to Top