728x90 AdSpace

  • Actualités

    dimanche 18 juin 2006

    Présentation de l'option musique

    Pour Ki pour Koi ??

    L'éducation musicale est une des spécificités du Lycée Émile Duclaux, puisqu'il est le seul lycée du département à proposer cette discipline dans le cadre d'un enseignement d’option facultative.
    Cette option "musique" concerne les élèves de Seconde, Première et Terminale désireux de parfaire leur formation et leur culture musicale à l'issue du collège.
    L’enseignement de la musique se situe dans la continuité de celui dispensé au collège.
    Les pratiques musicales constituent le fondement de ce programme.
    L’enseignement privilégie ainsi l’expression artistique individuelle et collective en s’appuyant prioritairement sur les pratiques vocales. Dans sa composante culturelle, le programme prend en compte des répertoires variés.



    Quel profil ?

    — une réelle motivation tant pour la culture musicale que pour une pratique comprenant des activités vocales, instrumentales, d’écoute, de créativité et une utilisation des technologies nouvelles. 
    — La pratique vocale ou instrumentale dans un autre établissement (école de musique, conservatoire, cours particuliers) peut permettre un enrichissement non négligeable des pratiques menées en classe, mais sans constituer cependant un critère de sélection.



    Pourquoi dès la 2nde ?

    Une culture musicale ne s’acquiert pas en une année ! Il existe un certain nombre de fondamentaux culturels ! Savoir qui est Bach ou ce qu’est la musique baroque et comment elle sonne... c’est important. En trois années de lycée, un élève est capable de se forger une culture musicale parce qu’il aura étudié et pratiqué des esthétiques musicales différentes.
    De plus les pratiques ne cessent de se diversifier (instrument, chant, écoute, informatique...) et demandent du temps...
    • Blogger Comments
    • Facebook Comments

    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire

    Item Reviewed: Présentation de l'option musique Rating: 5 Reviewed By: nicolas martello
    Scroll to Top